Fabriqué en France 🇫🇷 Pensé par une maman pour les mamans ❤️ Livraison sous 3 à 5 jours ouvrés 📦

LE RETOUR AU TRAVAIL APRÈS L'ARRIVÉE DE BÉBÉ

Devenir mère est sûrement le chamboulement le plus important de la vie d'une femme. Ce nouveau rôle n’impacte pas uniquement la sphère privée, le rapport au travail peut être modifié. Nouvelles responsabilités, sentiments ambivalents, culpabilité de laisser son enfant si jeune à garder, impression d’être “larguée”, beaucoup de jeunes mamans appréhendent le retour en entreprise. 

Voici quelques conseils pour bien vivre cette période.

Fin du congé maternité ? S’organiser pour éviter la panique

Des craintes légitimes et partagées


Rien de plus normal que de se sentir stressée à l’idée de reprendre le travail après plusieurs semaines - ou mois - à évoluer dans une bulle un peu hors du temps avec son nourrisson. Tu as quitté ton poste quelques semaines avant ton accouchement et te voilà, nouvelle (ou à nouveau ;) ) maman. 

Ne t’inquiète pas Mama, toutes les questions que tu peux te poser sont légitimes et ce que tu ressens actuellement est surement commun à nombre d’autres femmes en ce moment même.

“ Vais-je réussir à gérer la séparation avec mon bébé/accepter qu’il soit gardé ?”

“ Comment mes collègues et ma direction vont se comporter avec moi ?”

“ J’ai peur d’être complètement larguée … “

“ Je ne me sens pas au top, je ne suis pas remise de mon accouchement, j’ai peur de pas tenir le rythme”


Tu te sens peut-être coupable et/ou tiraillée entre ces deux pans de ta vie, peu importe ton envie tu n’as pas à te sentir mal. Tu crains de ne pas être “une bonne mère” car tu as hâte de reprendre le travail et ne te reconnaît pas dans les récits de tes copines ? Retire vite cette idée de ta tête Mama, si tu es épanouie dans ta vie de femme et au travail c’est génial ; ne culpabilise pas ! Il est crucial que ton projet de vie ait été discuté avec le deuxième parent. Si vous êtes en phase avec vos choix d'éducation et de garde, c'est l'essentiel. Zéro raison de culpabiliser et il n'y a pas une seule manière de bien faire, il y en a plein.

Au contraire, la grossesse et la maternité ont complètement changé ton sens des priorités et tes envies et tu n’as plus aucune envie de retourner travailler ? Là encore, tu ne dois pas rougir de ça, c’est un nouveau chapitre de ta vie et tu as de nouvelles responsabilités ; un nouveau rôle tellement prenant. Essaie de poser les "pour" et les "contre". Pour te laisser le temps de mûrir ta réflexion, aurais-tu la possibilité de prendre un peu plus de temps avec ton bébé avant de retourner au travail plutot que décider tout de suite de renoncer à ton activité professionnelle ? Est-ce qu'un 4/5ème peut être envisagé avec ton employeur ? Parfois, les envies évoluent au fil des mois et de la croissance de ce nourrisson devenu grand bébé.

Anticiper son retour au travail et s’écouter

Mama, tu t’en doutes bien, on ne va pas te laisser partir sans quelques conseils et tips by Le Koffret !  Si tu nous connais un peu, tu sais qu’ici on promeut toujours la communication, l’écoute de soi et l’anticipation pour être (le plus possible ahah) zen. 
  • Ne pas perdre le contact avec ton équipe

Pour ne pas avoir l’impression de faire ta rentrée des classes au collège en revenant au travail en mode “plus personne ne se souvient de moi, c’est l’angoisse”, essaie de garder le lien ! Pourquoi ne pas s’organiser un petit brunch/repas/café (quand le covid sera derrière nous, un bon restau) pendant ta grossesse ? Tu peux aussi passer les voir pour leur présenter ton petit bout quand tu en auras envie. La vraie vie ce n’est pas une série Netflix et dans la vraie vie on est rarement meilleure amie avec l’ensemble de ses collègues mais n’hésite pas à donner et prendre des nouvelles de celles et ceux avec qui tu t’entends bien. Par mail, sms ou un autre réseau; je suis sûre qu’ils seront ravis de recevoir une photo de ton petit bébé après sa naissance (après tout, c’est le plus beau bébé du monde, n'est-ce pas ? ;) ). 
  • Trouver le mode de garde qui convient


Nounou ? Crèche ? Combien de jours par semaine ? Est ce qu’on va trouver quelqu’un de bien ? Le mode de garde, c’est souvent une question qui angoisse les futurs parents, et on le comprend vu la difficulté à obtenir une place dans certaines villes ! 
On ne saurait que trop vous conseiller de commencer à penser à tout ça avant la naissance de bébé (même si vous changez d’avis, au moins vous aurez commencé à y réfléchir et à vous renseigner). Vous aurez plus de temps pour voir avec vos employeurs respectifs les évolutions de planning, les possibilités d’organisation, le budget qui peut être alloué à la garde etc. Profite de la fin du congé maternité pour commencer à habituer bébé à ce changement (les parents ont aussi besoin de cette phase d'adaptation, souvent même plus que les petits !). Tu peux commencer par l’habituer au nouveau lieu en restant sur place avec lui/elle, puis partir une heure, une demie journée et enfin une journée; à vous de voir. Faites à votre rythme. Écoutez-vous. Ca va bien se passer.
  • Fais-toi plaisir Mama !


Ton accouchement n’est pas très loin, ton corps est fatigué et modifié (il a accompli une merveille, quel warrior !). Tu as peut-être du mal à aimer ce nouveau corps mais ne sois pas trop dure avec lui, il te permet d’accomplir toutes les belles choses de la vie et mérite bien d’être chouchouté.

Une nouvelle coupe de cheveux, quelques nouveaux vêtements ou une jolie paire de chaussures peuvent t’aider à arriver plus à l’aise au travail ! Se sentir belle et bien dans ses baskets, c’est important !

 

Les droits lors du retour de congé maternité


En retour de congé maternité, les femmes sont protégées par la loi (et heureusement !), il est important de connaître ses droits. Par souci de longueur, on ne va pas détailler chacun des articles et autres réglementations mais voici les principaux droits à connaître :

  • la visite médicale de reprise : elle doit être proposée dans les 8 jours qui suivent ton retour, sur les heures de travail. Elle permet de faire le bilan de ton état de santé, voir si ton poste est adapté (le cas échéant trouver des solutions et aménagements) etc.
  • l’allaitement : ton employeur doit te permettre de pouvoir allaiter/tirer ton lait dans un endroit dédié ou réduire ton temps de travail d’une heure journalière (30 min le matin et 30 min l’après-midi). Pense à bien le prévenir avant ta reprise pour qu'il puisse mettre à ta disposition un endroit dédié.
  • la protection de l’emploi : au retour de ton congé de maternité, tu dois retrouver le poste que tu occupais avant (ou un poste similaire, à la même rémunération) et ton employeur ne peut te licencier dans les 10 semaines suivant ton retour.
  • l’entretien : ton employeur doit systématiquement te proposer un entretien, il n’a pas pour vocation d’évaluer ton travail/tes compétences mais a pour objectif de parler de tes perspectives d’évolution pro.

Voilà Mama, désormais tu sais tout et tu es plus que prête pour ce retour en entreprise ! N’oublie pas, il est normal de stresser ou d’avoir des appréhensions, mais ne laisse surtout pas la culpabilité ou une situation difficile au travail te mener la vie dure. You rock Mama !